Questions de société

Le 8 septembre suisse vu par une romancière. Extrapolation ? Utopie ? Surréalisme ?

332 5 3

Arrière-plan
share close
  • cover play_arrow

    Le 8 septembre suisse vu par une romancière. Extrapolation ? Utopie ? Surréalisme ? Christine Lambert

 

Le contrat de mariage entre politique et société civile en Suisse

serait-il au bord du précipice ?

Elle n’a plus droit à un avis contraire, il la force à rester à la maison et arrêter ses loisirs, à quitter son emploi, et à faire des choses qu’elle ne veut pas. L’autoritarisme frôle les menaces physiques …

La société civile est comme cette épouse maltraitée à l’intérieur du foyer. Elle n’ose pas s’avouer face au miroir que celui auquel elle a donné sa confiance lui ment puis la bat. Il  prétexte : « c’est la maladie qui ronge et me rend agressif ! ». Alors, dans un premier temps, elle a fourni ces mêmes excuses aux enfants pour tenter de contenir l’inévitable révolte. La société civile est comme cette épouse maltraitée, elle s’est évertuée à sauver les meubles, elle a voulu croire au revirement possible « Ce n’est pas lui, il n’est pas comme cela ! » pensait-elle. Dans un second temps, elle a exigé le respect pour mettre une limite à l’outrage et l’infamie, mais cela a-t-il suffi ?

Enfin, est arrivé pour elle, le temps du réalisme et de la lucidité.

De même que cette épouse, pour quitter la violence conjugale, nous allons devoir laisser là nos peurs et grandir en responsabilité, en courage, en force pour reprendre notre destin en mains et l’assumer pleinement, la tête haute. Il nous faudra faire l’inventaire de nos compétences, et simultanément recouvrer l’estime de soi, trouver d’autres biais pour subsister, se créer un nouveau réseau de solidarité. Comme elle, quitter l’espace de la vie commune semble la seule issue possible. Certains de ses enfants la jugeront, ils comprendront plus tard. D’autres la suivront. Elle agit pour sa survie et la leur, exemple de dignité et d’intelligence pour sa descendance. Elle ne peut plus accepter le mensonge ni de s’annihiler pour maintenir les apparences.

(…)

Nous pensions être à l’abri …

La grande désillusion …

Les ultimes contorsions du politique …

Souveraineté et société civile …

Appel aux politiques, épris de vérité …

Politique et fardeau de l’âme, l’implacable loi du Vivant …


Questions de société

Rate it
0%
Recevez le programme hebdomadaire

Recevez chaque vendredi matin la liste des nouveaux podcasts en ligne
et des prochains événements/lives/débats.

Et des invitations spéciales pour participer à nos émissions :-)

long-coated brown dog