play_arrow

Conférence

Conférence « Numérique à l’école : progrès ou régression ? » avec Andreas Schleicher (OCDE)

micRadio Libretoday11 mars 2022 2

Arrière-plan
share close

Radio Libre – 11 mars 2022

Conférence « Numérique à l’école : progrès ou régression ? », avec Andreas Schleicher, Directeur de la Direction de l’éducation et des compétences au sein de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).Le 20 janvier 2022, RUNE organisait une conférence gratuite à Uni Mail intitulée « Numérique à l’école [...]

  • cover play_arrow

    Conférence « Numérique à l’école : progrès ou régression ? » avec Andreas Schleicher (OCDE) Radio Libre


Conférence « Numérique à l’école : progrès ou régression ? », avec Andreas Schleicher, Directeur de la Direction de l’éducation et des compétences au sein de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).Le 20 janvier 2022, RUNE organisait une conférence gratuite à Uni Mail intitulée « Numérique à l’école : progrès ou régression ? » en compagnie d’Andreas Schleicher, Directeur de la Direction de l’éducation et des compétences au sein de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).Celui-ci est revenu sur les compétences fondamentales que les enfants d’aujourd’hui devront maîtriser dans le monde de demain, qui ne se développent pas forcément par le biais du numérique. La dernière étude PISA qu’il a supervisée montre qu’ajouter de la technologie en classe ne crée pas de meilleurs résultats.Si l’usage de la technologie peut être bénéfique dans certains cas, il demeure fondamental de réfléchir à comment la déployer et à porter l’attention sur l’apprentissage plutôt que la technologie. Il rappelle notamment le fait que les jeunes enfants « sont aveuglés par le numérique » et oublient les objectifs de leurs activités lorsqu’ils sont sur tablette.

« La société numérique exige des élèves encore plus de compétences fondamentales, en lecture en particulier ».Andreas Schleicher, Directeur de la Direction de l’éducation et des compétences au sein de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), à Paris, soutient que « la société numérique exige des élèves encore plus de compétences fondamentales, en lecture en particulier, afin de pouvoir mieux maîtriser l’ensemble des bouleversements qu’entraîne la société numérique ».Il rappelle que : « Selon les résultats de l’enquête PISA, les pays qui ont consenti d’importants investissements dans les TIC dans le domaine de l’éducation n’ont enregistré aucune amélioration notable des résultats de leurs élèves en compréhension de l’écrit, en mathématiques et en sciences.Autre constat […], les nouvelles technologies ne sont pas d’un grand secours pour combler les écarts de compétences entre élèves favorisés et défavorisés. En un mot, le fait de garantir l’acquisition par chaque enfant d’un niveau de compétences de base en compréhension de l’écrit et en mathématiques semble bien plus utile pour améliorer l’égalité des chances dans notre monde numérique que l’élargissement ou la subvention de l’accès aux appareils et services de haute technologie. ».Le Directeur de l’éducation au sein de l’OCDE avertit : « le développement d’une compréhension conceptuelle et d’une réflexion approfondies requiert des interactions intensives entre enseignants et élèves – un engagement humain précieux duquel la technologie peut parfois nous détourner ».Ces aspects seront notamment développés durant la conférence.

Andreas Schleicher

Andreas Schleicher est Directeur de la Direction de l’éducation et des compétences au sein de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Il a lancé et supervise le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) ainsi que d’autres instruments internationaux formant une plateforme mondiale permettant aux décideurs, aux chercheurs et aux éducateurs d’innover et de transformer les politiques et les pratiques éducatives.Il collabore depuis plus de vingt ans avec des ministres et des dirigeants du secteur éducatif partout dans le monde pour améliorer la qualité et l’équité dans le domaine de l’enseignement. Le ministre américain de l’éducation, M. Arne Duncan, a dit de lui dans le magazine The Atlantic (7/2011) qu’il « comprend les défis et les enjeux mondiaux aussi bien, sinon mieux, que quiconque, et il me dit la vérité ». Le Secrétaire d’État britannique, M. Michael Gove, désigne Andreas Schleicher comme « l’homme le plus important dans le secteur éducatif anglais », même s’il est Allemand et qu’il vit en France.Avant de rejoindre l’OCDE, il était directeur de l’analyse à l’Association internationale pour la réussite scolaire (AIE). Il a étudié la physique en Allemagne et a obtenu un diplôme en mathématiques et statistiques en Australie. Il a reçu de nombreux prix et distinctions, notamment le prix « Theodor Heuss », du nom du premier président de la République fédérale d’Allemagne, pour son « engagement démocratique exemplaire ». Il est également professeur honoraire à l’Université de Heidelberg.

Mis en ligne sur Radio Libre avec l’aimable autorisation de l’association RUNE à Genève.Lien: https://rune-geneve.ch/conference-avec-andreas-schleicher/


Conférence

Rate it
0%
Recevez le programme hebdomadaire

Recevez une fois par semaine la liste des nouveaux podcasts en ligne
et des prochains événements/lives/débats.

Et des invitations spéciales pour participer à nos émissions :-)