play_arrow

Pas content

Grève proche de la fAim

micVincetoday16 mars 2022 14

Arrière-plan
share close

Vince – 16 mars 2022

Même positive, une discrimination reste une discrimination.Décision qui, en droit, se refuse à ne serait-ce que mentionner la seule base légale pertinente, le Plan de protection (promulgué au 21 janvier pour application au 10, soit dit en passant) ; preuve, s’il en fallait, que la présente administration en est rendue à [...]

  • cover play_arrow

    Grève proche de la fAim Vince


La décision de l’inspectorat scolaire me concernant est tombée, qui me soustrait à l’amende au seul prétexte de mon trouble autistique.Cette décision me scandalise tout autant que cette affaire, en ce qu’elle m’exclut de la communauté de ceux qui, comme moi, ont compris l’art. 3, § Élèves, let. e du Plan de protection du 10 janvier 2022 pour ce qu’il dit :

« L’élève dont les parents refusent qu’il porte le masque reste à domicile. »

Même positive, une discrimination reste une discrimination.Décision qui, en droit, se refuse à ne serait-ce que mentionner la seule base légale pertinente, le Plan de protection (promulgué au 21 janvier pour application au 10, soit dit en passant) ; preuve, s’il en fallait, que la présente administration en est rendue à nier ses propres lois pour parvenir au but qu’elle s’était fixée, sanctionner.Dans un acte de foi qui défie l’entendement, les 34 autres familles, toutes condamnées ou en passe de l’être, ont décidé de maintenir leur confiance dans les institutions judiciaires, raison pour laquelle elles m’ont demandé d’interrompre ma grève de la faim pour m’engager d’une autre manière à leurs côtés.Le but de mon action n’aura jamais été que de leur venir en aide et de leur dire ma gratitude pour le soutien qu’elles m’ont apporté. J’ai mis ma vie à leur service, elles sont libres d’en disposer. Maintenir cette grève contre leur gré n’aurait aucun sens, n’en déplaise à ceux qui croient pouvoir diviser pour régner, la discorde est impossible entre nous. Cet aspect étant définitivement réglé, la légitimité de la cause n’est plus un obstacle à l’interruption de cette grève.Reste le corollaire inévitable d’une certaine façon de gouverner sous nos latitudes. Tout autiste que je sois, je reste un être doué de conscience et de libre arbitre, ma grève de la faim est un acte de protestation délibéré, protégé par la constitution, contre une injustice caractérisée, destructrice pour la confiance dans les institutions et profondément déshonorantes pour ses auteurs. J’ai trop l’expérience de certains procédés locaux pour tolérer la moindre forme de rétorsion à la suite de mon engagement. Par conséquent, une fois rendues les décisions annoncées de l’APEA et du Service des contributions, et si celles-ci ne violent pas la protection contre l’arbitraire, ma grève de la faim s’arrêtera d’elle-même.La liberté n’est pas une grâce de l’État.Adrien de Riedmatten


Pas content

Rate it
0%
Recevez le programme hebdomadaire

Recevez une fois par semaine la liste des nouveaux podcasts en ligne
et des prochains événements/lives/débats.

Et des invitations spéciales pour participer à nos émissions :-)