play_arrow

Preuve définitive dangerosité injections covid: statistiques armée américaine

micCharly Pachetoday6 février 2022 18

Arrière-plan
share close

Charly Pache – 6 février 2022

Nous sommes le dimanche 6 février 2022 et j'aimerais partager avec vous une information capitale qui est passée inaperçue dans les médias suisses: il s'agit de la preuve définitive de la dangerosité des injections Covid.

  • cover play_arrow

    Preuve définitive dangerosité injections covid: statistiques armée américaine Charly Pache


Chers Radiolibristes, nous sommes le dimanche 6 février 2022 et j’aimerais partager avec vous une information capitale qui est passée inaperçue dans les médias suisses: il s’agit de la preuve définitive de la dangerosité des injections Covid.Pour rappel, il ne se passe pas une semaine sans que nous ne recevions des témoignages de patients ou de membres du personnel soignant, qui nous alertent en disant que leur médecin n’a pas voulu annoncer un effet secondaire suite à une injection Covid – ou pire, qu’il leur a été interdit d’en annoncer, ce qui bafoue la loi suisse en la matière, dans laquelle seule une suspicion suffit à déclencher une déclaration. Du coup les statistiques officielles suisses en matière de problèmes post-injections sont largement inférieures à la réalité, ce qui n’est pas relayé du tout par les médias ou pris en compte dans leurs analyses de la situation.Cette information qui change la donne, ce sont les statistiques du nombre de maladies déclarées en 2021 au sein de l’armée américaine, que ce soit du maux de gorge au cancer. La moyenne des annonces de maladies au sein de l’armée américaine avant 2021, pour cette population plutôt jeune et en excellente santé physique, était de 1.7 millions de déclarations par an. Or, sur les 10 premiers mois de 2021, ce ne sont pas moins de 22 millions de déclarations qui ont été faites! La seule chose qui a vraiment changé en 2021 est la campagne de vaccination massive au sein de l’armée, qui compte actuellement 95% de vaccinés covid.Par exemple, le nombre de cas d’infertilité rapportés est passé d’environ 2’300 à presque 11’000. Les cancers du sein de900 les années précédentes à presque 4’000 en dix mois en 2021. On a recensé 3 fois plus de fausses-couches qu’une année ordinaire. Le clou étant l’augmentation par dix des problèmes neurologiques, passant de 82’000 à plus de 863’000 cas. Une avocate spécialisée dans les droits de l’homme, Leigh Dundas, a pris le dossier en main pour alerter les autorités américaines. Je vous laisse découvrir uneinterview d’elle suivie d’un extrait d’une audition au sénat américain lors de laquelle elle témoigne sous serment et lors de laquelle elle évoque également une possible manipulation des données de la part du Département of Défense américain concernant le nombre de problèmes cardiaques.L’info qui tue encore plus est que l’US Army ne déplore que 12 décès covid pour plusieurs millions de membres en service actif. La campagne de vaccination quand à elle a déclenché un surplus de 20 millions de maladies.Je vous laisse méditer sur ces chiffres la prochaine fois que vous devrez vous décidez pour ou contre une injection, pour vous ou vos proches.Retrouvez ce podcast et ses références en cherchant le numéro 7619 sur www.radiolibre.ch 

Références

Sen. Ron Johnson Sends Letter to Sec. of Defense Demanding Information on Shockingly High COVID-19 Vaccine Injury Among Military Personnel

Several world-renowned doctors and medical experts spoke during a panel discussion titled “Covid-19: A Second Opinion” in Washington DC on January 24, 2022, that was hosted by Senator Ron Johnson (R-WI).

During the event, Ohio attorney Thomas Renz presented DOD medical billing data from the Defense Medical Epidemiology Database (DMED).  Renz exposed the disturbing truth about what is happening to the health of our service members since the rollout of the jab a year ago.  TGP’s Julian Conradson reported on this last month.

According to Renz, there was an astronomical increase in several serious illnesses and disorder diagnoses in the US military since the rushed rollout of the Covid-19 vaccine.

The whistleblowers came forward because of what they were seeing on the job as they treated military personnel, leading them to investigate the DMED system for anomalies related to the increase they had seen in their clinical experience, Renz said during the discussion.

On Monday, Senator Ron Johnson @SenRonJohnsonUS sent a letter to Department of Defense (DOD) Secretary Lloyd Austin to confirm Renz’s presentation. The senator set a deadline for Secretary Austin to provide information regarding vaccine injury among military personnel until February 15, 2022.

“Based on data from the Defense Medical Epidemiology Database (DMED), Renz reported that these whistleblowers found a significant increase in registered diagnoses on DMED for miscarriages, cancer, and many other medical conditions in 2021 compared to a five-year average from 2016-2020.2 For example, at the roundtable Renz stated that registered diagnoses for neurological issues increased 10 times from a five-year average of 82,000 to 863,000 in 2021,” Sen. Johnson wrote.

Sen. Johnson @SenRonJohnsonUS included in his letter the following medical conditions presented by Renz:

Hypertension – 2,181% increase

Diseases of the nervous system – 1,048% increase

Malignant neoplasms of esophagus – 894% increase

Multiple sclerosis – 680% increase

Malignant neoplasms of digestive organs – 624% increase

Guillain-Barre syndrome – 551% increase

Breast cancer – 487% increase

Demyelinating – 487% increase

Malignant neoplasms of thyroid and other endocrine glands – 474% increase

Female infertility – 472% increase

Pulmonary embolism – 468% increase

Migraines – 452% increase

Ovarian dysfunction – 437% increase

Testicular cancer – 369% increase

Tachycardia – 302% increase

These are stunning numbers.

At the end of his letter, Sen. Johnson @SenRonJohnsonUS asked Secretary Austin the following questions:

Is DoD aware of increases in registered diagnoses of miscarriages, cancer, or other medical conditions in DMED in 2021 compared to a five-year average from 2016-2020? If so, please explain what actions DoD has taken to investigate the root cause for the increases in these diagnoses.

Have registered diagnoses of myocarditis in DMED been removed from the database from January 2021 to December 2021? If so, please explain why and when this information was removed and identify who removed it.

You can read the letter here.

https://www.ronjohnson.senate.gov/services/files/FB6DDD42-4755-4FDC-BEE9-50E402911E02

Liens

Rate it
0%
Recevez le programme hebdomadaire

Recevez une fois par semaine la liste des nouveaux podcasts en ligne
et des prochains événements/lives/débats.

Et des invitations spéciales pour participer à nos émissions :-)