play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
chevron_left
  • cover play_arrow

    Radio Libre La boucle – 24/24

  • cover play_arrow

    Valoriser le patrimoine de façon durable, économique et transparente | Genius Loci Nicolas

  • cover play_arrow

    Amaëlle au Paraguay | Épisode 10 (5 min) Amaëlle O'Brien

  • cover play_arrow

    Votations: initiative sur l'intégrité physique Charly Pache

  • cover play_arrow

    La Ville de Sion contre la liberté d’expression (3 min) François Weill

  • cover play_arrow

    Amaëlle au Paraguay | Épisode 9 (7 min) Amaëlle O'Brien

play_arrow

Actualité

Incendie à Hawaï: les rumeurs s’enflamment (6 min.)

micCharly Pachetoday20 août 2023 342 4

Arrière-plan
share close

Charly Pache – 20 août 2023

Que sait-on du drame qui s'est déroulé à Lahaina les 8 et 9 août 2023 ? Radio Libre a cherché des réponses rationnelles.

  • cover play_arrow

    Incendie à Hawaï: les rumeurs s’enflamment (6 min.) Charly Pache


soutenir cette production | mp3 ]

COMPLOTS – Incendie à Hawaï: les rumeurs s’enflamment

Bonjour chers Radiolibristes, vous avez certainement vu l’incendie effroyable qui a dévasté la petite ville de Lahaina sur l’île de Maui à Hawai les 8 et 9 août de cette année. Des centaines de personnes ont perdu la vie et des promoteurs sans scrupules appelaient les survivants le lendemain pour leur racheter leur terrain.

Que sait-on de ce qui s’est passé ? Sur les réseaux, les thèses les plus folles se sont embrasées : une arme à énergie dirigée aurait été utilisée comme un laser précis, brûlant telle maison mais épargnant une autre, ainsi que les arbres entourant les cibles. Le mobile avancé ? Il s’agirait d’une action de ces diablotins du WEF, pour construire à cet endroit convoité d’Hawaï une ville intelligente 15 minutes. Ceux qui avancent cette théorie sur les réseaux restent flous sur le type de rayon à haute énergie qui aurait été utilisé : laser ou électromagnétique ? Depuis un satellite ou des stations terrestres ? On en saura pas plus. Comme preuve de cette attaque digne de l’étoile de la mort dans Star Wars, une vidéo impressionnante est montrée, avec des faisceaux lumineux semblant venir du ciel et frapper des maisons et le réseau électrique, écoutons :

On découvre pourtant très vite qu’il ne s’agit pas d’une vidéo tournée à Lahaina le jour du drame mais une surcharge spectaculaire du réseau électrique en Louisiane en 2018.

Lors de la première conférence de presse des autorités après l’incendie dévastateur, menée par un général de la garde nationale et pas par une personne qui s’y connait en incendies, la cause avancée a été un « wildfire », vite transformé en « feu de forêt » sur les réseaux sociaux, alors qu’il n’y a pas de forêt autour de la ville. Il n’en fallait pas plus pour que certains pensent qu’on leur cache quelque chose.

Quand on cherche un peu, on retrouve d’autres vidéos qui présentent des caractéristiques similaires, notamment au Colorado : des maisons totalement brûlées jusqu’aux fondations, peu de débris aux alentours, une végétation relativement épargnée.

Le point commun de ces incendies ? Des vents extrêmement forts. On parle de pointes à 130 km/h dans le drame de Lahaina, avec un air sec ce jour-là, sous l’influence d’un ouragan baptisé Dora. On voit des vidéos prises par des habitants à l’intérieur de leur voiture qui montrent des bourrasques de braises incandescentes arriver sur leur véhicule. Et c’est là la clef du mystère pour moi.

À l’origine on parle d’un petit incendie de bosquet – le fameux « wildfire » – du mauvais côté de la ville, c’est à dire du côté où soufflait le vent et que le feu a été attisé par celui-ci, transportant des braises brûlantes vers la ville. Ensuite, les braises ont eu plus tendance à rester bloquées sur les aspérités des façades des maisons construites essentiellement en bois que sur les arbres isolés dans la ville, qui avait leurs troncs et branches arrondies, avec un vent fort, laissaient peu de chance à des braises de rester coincées et débuter un foyer. De plus, le bois vivant d’un arbre brûle moins facilement que le bois sec d’une maison.

Une maison en bordure de mer semble étrangement épargnée par l’incendie, elle est la seule de son quartier à être restée intacte, sans aucune trace de fumée, comme si elle avait été construite après le drame, ou même photoshopée. Personne parmi ceux qui parlent de crime commis avec une arme digne de l’étoile de la mort de Star Wars ne semble considérer la possibilité que cette bâtisse fût construite en matériaux ignifuges.

Voilà, pour paraphraser un grand scientifique fou tout droit sorti d’une bande dessinée, sachons raison garder, gardons la tête froide, soyons des complotistes rationnels.

En cherchant plus loin, on se rend compte que l’histoire humaine est jalonnée de grands incendies dramatiques, en voici quelques exemples parmi des centaines pour terminer cette chronique :

64 (18-27 juillet) : grand incendie de Rome, qui s’est déclaré dans la partie du grand cirque contiguë au monts Palatin et Cælius. Quatre quartiers seulement sur quatorze furent épargnés ; cet incendie fut si violent qu’il déclencha des phénomènes seulement reproduits par les bombes incendiaires de la Seconde Guerre mondiale, comme les tempêtes de flammes.

65 : grand incendie de Lugdunum (actuelle Lyon).

1212 : premier grand incendie de Londres.

1405 : grand incendie de Berne, en Suisse, qui ravagea les trois-quarts de la ville et fit plus de 1 000 morts. Après cette date, le bois fit place peu à peu au colombage et à la pierre dans la construction des maisons.

1450 : grand incendie de Neuchâtel qui ravage à nouveau la ville

1463 ( 7-19/22 mai) : grand incendie de Toulouse (France), dans la ville médiévale, propagé par un vent violent à travers les rues étroites, bordées d’habitations à pans de bois.

1524 (24 mai) : Grand incendie de Troyes (France). 3000 maisons brûlées.

1666 (2 au 5 septembre) : grand incendie de Londres, la ville est détruite à 80 %.

1688 (30 juin) : grand incendie de Vevey (Suisse), qui ravagea la ville, causa des dégâts si considérables aux murailles qu’on dut les raser et dépouilla la ville de son passé médiéval.

1755 (1er novembre) : grand incendie de Lisbonne (Portugal) qui a duré trois jours. Provoqué par un violent séisme, les feux de cheminées et les moyens d’éclairage de l’époque ont embrasé les structures en bois des immeubles effondrés. Tremblement de terre, raz de marée et incendie consécutifs provoquèrent la mort de 30 000 à 100 000 personnes, selon les sources.

1776 (21 septembre) : grand incendie de New York

1788 (24 mai) : grand incendie de Sion (Suisse, canton du Valais). Plus du tiers des maisons détruites ainsi que le château de Tourbillon.

1794 : grand incendie de La Chaux-de-Fonds, dans le canton de Neuchâtel (Suisse), qui détruisit presque complètement la ville, reconstruite selon un plan en damier par Charles-Henri Junod.

1805 (2 avril), Grand incendie de Bulle (Suisse, canton de Fribourg), qui détruisit presque entièrement la ville en quelques heures. Plus d’un millier d’habitants furent ruinés. La commune y perdit la plupart des bâtiments publics. La reconstruction de la cité va durer un demi-siècle.

Retrouvez la page de ce podcast avec les liens et les vidéos associés en cherchant le numéro 16277 sur radiolibre.ch


ActualitéDésinformationUSA

Rate it
0%
Recevez le programme hedbomadaire
Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Recevez une fois par semaine la liste des nouveaux podcasts en ligne
et des prochains événements/lives/débats.

Et des invitations spéciales pour participer à nos émissions :-)

Voir notre levée de fonds pour une app mobile et + encore